Méditation de Pleine Conscience

Définition

Qu'est-ce que la Mindfulness ?

Jon Katat Zinn
La pleine conscience - ou mindfulness - signifie diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire : délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur.
- John Kabat-Zinn

John Kabat-Zinn est enseignant de méditation, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l’Université du Massachussets, et écrivain. Il a créé aux Etats-Unis, en 1979, la première clinique de réduction du stress.
Aujourd’hui, la pratique et l’enseignement de la pleine conscience se sont répandus dans les plus grands hôpitaux américains et facultés de médecine (Harvard, Stanford…).

Ci-contre, le schéma proposé par l'ADM (Association pour le Développement de la Mindfulness), représentant la pleine conscience et le développement qu'elle connaît dans le monde occidental depuis plusieurs décennies (source : association-mindfulness.org)

Association Mindfulness
Méditation à Bordeaux
Pour être en paix, la méditation est essentielle. Il ne s’agit pas de changer la situation mais d’habiter le domaine de l’être, de la conscience de soi, de la pleine conscience.
- John Kabat-Zinn
Philosophie

L'enseignement de la Mindfulness

Le but de Kabat-Zinn était à l’époque de transmettre ce qu’il avait appris d’un maitre coréen, Seung Sahn, dans une optique « d’auto-éducation ». Kabat-Zinn a créé cette méthode pour aider ses patients à compléter les traitements qu’ils suivaient et dont ils n’étaient pas pleinement satisfaits.
Une sorte de « médecine complémentaire ».

J’aime beaucoup cette idée : celle que nous devons « nous éduquer » en permanence pour gagner en autonomie et en liberté d’être. Je pense aussi au témoignage de Cindy Montier sur son cancer :
« Dans la maladie nous sommes très mal conseillés. On ne responsabilise pas les patients face à ce qui leur arrive. On leur laisse croire qu’ils peuvent poursuivre leur vie comme avant et que les médicaments s’occuperont du reste. Si nous sommes malades, c’est que notre corps nous dit quelque chose et nous informe qu’il y a un dérèglement. Quant à changer son alimentation, ça ne s’opère pas du jour au lendemain ». (source : 95degres.com)

Cela ne semble pas avoir de rapport avec la mindfulness, mais pour moi, cela va dans le même sens : se ré-éduquer, re-devenir conscient de soi, se respecter et surtout, apprendre à « être », se « sentir ».
Et bien, c’est la même chose pour la méditation. Nous expérimentons que nous pouvons agir, et non pas seulement subir (les traitements, les médicaments, les douleurs qu’elles soient physiques ou mentales). Notre corps est autre chose qu’une simple mécanique. Notre esprit est autre chose qu’un ordinateur.

Le choix de participer à ces groupes est une action de prise en charge personnelle. On n’attend pas que l’extérieur décide pour soi. Avec la discipline quotidienne, un changement de vie radical et progressif est possible, réaliste et réalisable. Avec la méditation de la pleine conscience, chacun effectue un véritable et profond travail sur lui-même.

Envie de pratiquer le Yoga ou la Méditation ?

Je vous invite à découvrir mes cours et stages à Bordeaux et ses environs.